Baduanjin


La première trace écrite de cette forme de Qigong apparaît dans un livre de la dynastie des Song (12ème siècle) : Archives de l’auditeur – Sélection d’histoires surnaturelles chinoises (夷坚志). La forme en position debout est devenue très populaire au cours des dynasties Ming et Qing où elle s’était déjà développée en une routine complète pour l’entretien de la santé.

Le NeiGong BaDuanJin 内功八段锦 combine position statique, méditation et mouvements dynamiques. C’est une approche douce centrée sur l’utilisation de la colonne vertébrale et de l’énergie interne (neigong) pour en effectuer les mouvements.

Ce Qigong permet de cultiver l’énergie vitale avec le corps et l’esprit, de renforcer les muscles, les tendons et les organes internes, ainsi que de promouvoir la circulation du qi dans le corps. Cette pratique est bénéfique en cas de problèmes de dos, de stress ou encore pour les états de sous-santé. Des études médicales en ont aussi montré les effets positifs sur l’insomnie ou la dépression.

imagen-ba-duan-jin1Mouvements du Baduanjin:

  1. Soulever les cieux avec les deux mains pour réguler Sanjiao (两手 托 天 三焦)
  2. Tirer à l’arc pour abattre le faucon (左右开弓 似 射雕)
  3. Tenir un bras en l’air pour réguler la rate et l’estomac (调理 脾胃 须 单 举)
  4. Regarder d’un côté et de l’autre pour prévenir les cinq fatigues et les sept blessures (五 劳 七 伤 往后 瞧)
  5. Balancer la tête et agiter la queue pour calmer le feu du cœur (摇头摆尾 去 心火)
  6. Deux mains tiennent les pieds pour renforcer les reins et la taille (两手 攀 足 固肾 腰)
  7. Serrer les poings et regardez avec colère pour augmenter la force (攒 拳 怒目 增 气 力)
  8. Rebondir 7 fois pour soulager toutes les maladies (背后 七 颠 百病 消)